mairie 
 
 vie locale  

 cadre de vie

 vie pratique
nous contacter
accueil
LE BUDGET 
Préparé par le Maire et approuvé par le Conseil Municipal, le budget est l’acte qui prévoit et autorise les recettes et les dépenses pour une année donnée.
Acte prévisionnel, il peut être modifié ou complété en cours d’exécution par l’assemblée délibérante. Il représente, par traduction financière, l'ensemble de la politique municipale.  
Il doit être voté avant le 15 avril de l’année à laquelle il se rapporte, sauf les années d’élections municipales où cette date est reportée au 30 avril (art. L 1612-2 du CGCT), et doit être transmis au représentant de l’État dans les 15 jours qui suivent son approbation (art. L 1612-8 du CGCT). Par cet acte, le Maire est autorisé à effectuer les opérations de recettes et de dépenses inscrites au budget.


Orientations politiques pour l’exercice 2016
 
Ce budget traduit les choix forts, effectués par le Conseil Municipal : 
• maintien de la taxe d’habitation et des taxes foncières de Poisat aux mêmes taux qu’en 2015 
• poursuites des actions petite enfance, enfance, jeunesse à un très bon niveau 
• augmentation du budget de la culture afin de permettre à ce secteur de développer son activité 
• augmentation de la subvention au Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) 
• maintien de l’enveloppe financière globale de subventions possibles aux associations de Poisat 
• développement du budget investissement afin de réaliser divers travaux : entretien, sécurité, rénovations. En particulier la rénovation de l’école maternelle, bien réelle dans les choix, sera financée entre 2016 et 2018 (voir article à ce sujet page ) 
• maintien d’un service public de proximité, efficace et de qualité  


Le "Budget Primitif 2016", voté par le Conseil Municipal le 14 mars 2016, est une expression des choix de gestion du Conseil Municipal.  
Ce budget a été présenté en réunion publique du Comité Consultatif Finances le 23 mars 2016. Une version simplifiée illustrée de graphiques, réalisée par les services de la commune, en est proposée en pages centrales. Une plus détaillée sera prochainement sur le site ville-poisat. 
 
Ce budget a été élaboré dans le contexte suivant :  
• diminution de la dotation d’Etat 
• prise en compte des charges de la commune transférées à la Métropole dans le cadre de ses nouvelles compétences, évaluées par la Commission Locale d’Évaluation des Charges Transférées (CLECT).  
L’action publique se modernise et, dans son organisation métropolitaine, Grenoble-Alpes Métropole a choisi de se construire avec les communes. Tout ceci prend du temps et se met en place peu à peu.  



Dans cette période où l'argent public est moins abondant, où les choix budgétaires sont de plus en plus contraints, il est bon de souligner l’efficacité, la compétence, le dévouement et l'investissement de l'ensemble du personnel communal dans les diverses tâches qui lui incombent. Ils contribuent, à nos côtés, à la bonne gestion financière et administrative de la commune. 
 
Ludovic Bustos 
Maire 
 
Paul de Saintignon  
Conseiller Municipal délégué aux Finances 
Editorial paru dans le Vivre Poisat /// Mai-juin 2016
Le budget 2016 en quelques chiffres et schémas

Recettes Globales
2016

3 155 033 €


Evolution des principales recettes de fonctionnement depuis 2010


Dépenses globales 2016 : 3 155 033 €


Dépenses de fonctionnement du Centre de Loisirs et du bâtiment du CSCS :
450 000 €


Budget du Centre Communal d'Action Sociale  :
21 000 €


L'encours de dette au 01/01/2016 est de 1 400 000 €


En 2016, la Commune de Poisat possède 6 emprunts :  
• Un emprunt a été souscrit auprès de la CAF pour la création d’un accueil à la Halte-Garderie située rue Hector Berlioz
• 3 emprunts ont été souscrits pour la construction de la Maison Solidaire (Oiseau Bleu)  
• 2 emprunts ont été souscrits pour l’achat et la réhabilitation de la Maison Relais  
Ces emprunts ont été signés entre 2009 et 2012, ce qui explique les pics d'encours de dette à ces périodes. Les investissements génèrent des recettes pérennes pour la commune.
La capacité de désendettement de la ville de Posat est très bonne. Depus 2011, Poisat se retrouve à un niveau équivalent à la moyenne nationale des communes de sa strate.
Même si les contrats d'emprunts ont été conclus à des conditions très favorables, la commune n'oublie pas d'avoir une vision de gestion active de sa dette.